Hello les amis,

Malgré ce temps glacial, le soleil arrive à pointer le bout de son nez de temps en temps ! Avouez, ca fait du bien au moral un peu de luminosité dans toute cette grisaille. Et ca fait encore plus de bien quand on est bien équipés 🙂

Je vais vous parler, sans plus tarder, de mes nouvelles lunettes Gant.

Gant, pour ceux qui ne le savent pas encore, c’est LA référence américaine en prêt-à-porter et accessoires, masculin pour ma part mais pas que.

La maison, qui existe depuis 1949, repose sur une devise simple mais efficace : ne jamais cesser d’apprendre. Depuis la création de leur première chemise, c’est l’American Dream pour eux : succès, reconnaissance, modèles vedettes et éternels… Tous les ingrédients d’une réussite durable et sérieuse, et pas seulement sur leurs Chemises Oxford.

Les lunettes qu’ils proposent sont dans l’esprit de leur univers, pour un look à la fois contracté et élégant.

En lunettes, j’ai choisi une paire solaire et une paire non solaire.

Pour cette dernière, j’ai opté pour le modèle GANT GA3164 C49, référence Havana pour la teinte.

Ce modèle m’a plus pour sa légèreté due à sa monture plastique et sa sobriété, avec des verres larges pour un champ de vision optimisé. Les branches, fines, délicatement ornées de la marque Gant, sont relevées par une sorte de détail acier grillagé qui apportent un coté rétro à la paire de lunettes. Le pont de nez est parfaitement adapté à mon visage et ses lunettes m’apportent un confort et un bien être visuel au quotidien, tout en restant stylé.

Plus d’excuses pour rester dans le flou ou plisser des yeux quand vous apercevez quelqu’un, les lunettes sont désormais intégrées aux accessoires quotidiens incontournables.

Pour la solaire, j’ai flashé sur le modèle GANT GA7100 C52, référence Havana toujours.

Dans des teintes chaudes (brun, doré), possédant un double pont sur des verres fumés bruns, la finesse de la monture se retrouve dans la sobriété des branches, simplement dorées et signées Gant, qu’on retrouve au niveau du double pont de nez.

Une fois encore, les verres sont larges, me permettant de bénéficier d’un large empan visuel à l’abri du soleil.

Cette paire me renvoie directement à l’âge d’or de l’Amérique, au temps des gangsters en complet-veston et des agents secrets en chemise Gant à col à patte de boutonnage.

Me voilà tout à fait équipé pour voir nettement mon quotidien sans être ébloui par les (rares) éclats de soleil, tout en restant dans mon univers vestimentaire.

Et comme l’a dit Dercourt, La vie vous donne des signes tous les jours, si vous ne les voyez pas, pensez à mettre des lunettes.

Je vous laisse découvrir en image mes différents looks 🙂

N.